> > > > > Choisir un isolant phonique en rénovation
Retour Solutions d'isolation phonique

Choisir un isolant phonique en rénovation

Aucune réglementation acoustique ne s'applique à l’existant. En rénovation intérieure, il est conseillé de s’approcher des exigences requises dans le neuf. Voici ce qu’il faut savoir pour améliorer l’isolation acoustique de votre habitat.

L’isolation phonique en rénovation

_MG_2706

La rénovation intérieure du foyer est une bonne occasion de repenser l’ isolation acoustique des pièces, afin de gagner en confort acoustique. Avant de débuter les travaux, on procèdera à un diagnostic préliminaire, essentiel pour identifier les sources et les types de bruits. Selon qu’ils s’agissent de bruits aériens (conversations, téléviseur…), bruits d’impact (talon, chute d’objet...) ou encore bruits d’équipement (ascenseur, robinetterie, ventilation mécanique…), on définira les parois à traiter et les niveaux d’isolation à atteindre.

Le diagnostic devra également tenir compte de la configuration du foyer et de son environnement. En effet, la nature et la vétusté des matériaux de construction ont une grande influence sur le confort acoustique d’un logement, qui dépend de nombreux facteurs :

  • composition et poids des murs et sols existants,
  • réalisation des points de raccord, etc.
  • qualités de menuiseries existantes (portes et fenêtres).

Isolation phonique en rénovation : quelles solutions ?

Selon les besoins d’isolation du foyer préalablement étudiés, on disposera alors de solutions adaptées à la nature des bruits. Les isolants acoustiques pourront alors être choisis selon leur indice de performance exprimée en dB :

  • contre les bruits aériens, on opte en général pour une solution dont l’indice d’affaiblissement acoustique (Rw) est élevée ;
  • contre les bruits d’impact et de choc, on se fie à l’indice d’efficacité aux bruits de choc Δ(Lw) : plus celui-ci est important, plus il est performant.

En fonction du niveau d’isolation à atteindre, on pourra opter pour une simple correction acoustique ou pour la rénovation totale des systèmes d’isolation, notamment dans le cas d’une maison ancienne :

  • Solution minimale : améliorer l’isolation phonique des parois séparatives

Une fois la paroi à isoler identifiée (plafond, cloison ou mur mitoyen), il est parfois suffisant d’améliorer le niveau d’isolation de cette paroi seule. Dans ce cas, il est recommandé de choisir une solution acoustique type plafond, cloison ou encore doublage à double parement, afin de maximiser la correction acoustique.

  • Solution optimale : améliorer l’isolation acoustique globale avec la boîte dans la boîte

Fortement recommandée pour garantir un résultat optimum, cette solution consiste à renforcer l’insonorisation de toutes les parois pour minimiser les transmissions des bruits aériens et solidiens. Solution phonique complète, la « boîte dans la boîte » combine isolation des cloisons, des plafonds et doublages, traitant l’ensemble des parois en même temps : "améliorer l’isolation phonique entre deux pièces mitoyennes consiste à maîtriser et réduire toutes les propagations supportées par les différentes parois : le plancher bas, le plancher haut, les parois latérales et la cloison séparative, en commençant par les parois les plus touchées. Il est indispensable de maîtriser tous les supports de transmission pour optimiser efficacement l'isolation acoustique du logement. En d’autres termes, la meilleure isolation sera obtenue en réalisant, ce que nous appelons dans notre jargon professionnel, “une boîte dans la boîte”, soit l’isolation des murs, l' isolation du sol et l' isolation du plafond !", confirme Maurice Auffret, ingénieur acousticien.

boite placo phonique

 

Isolation phonique en rénovation : la mise en œuvre

Lors des travaux d’isolation acoustique, il est essentiel de veiller à soigner la mise en œuvre des solutions afin d’éviter et de remédier aux éventuels « ponts acoustiques » : ces points de faiblesse peuvent notamment provenir de failles d’étanchéité à l’air, généralement dues à une mauvaise étanchéité des fenêtres ou bas de porte qui laissent passer l’air et donc, le bruit.

Aide au choix
des produits Placo®

LE SAVIEZ-VOUS ?

Placo® est une marque déposée !

Pionnier de la plaque de plâtre, Placo® propose aujourd’hui une offre complète de solutions innovantes sur le marché de l’aménagement intérieur et de l’isolation du bâti. Pour assurer à votre projet des performances optimales, exigez la marque Placo®.

 

Toutes nos solutions produits sur placo.fr

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×