> > > > > Traiter l’humidité après un dégât des eaux
Retour Prévenir & lutter contre l’humidité

Traiter l’humidité après un dégât des eaux

Un dégât des eaux peut générer d’importants problèmes d’humidité, qu’il convient de traiter dans les plus brefs délais. Voici tout ce qu’il faut savoir pour lutter contre l’humidité après un sinistre.

En cas de dégât des eaux, il est impératif d’effectuer une déclaration de sinistre à sa compagnie d’assurance dans un délai de cinq jours ouvrés. En effet, il faudra obtenir son accord avant d’intervenir sur les ouvrages endommagés. Pour parfaire le diagnostic, il est bon de vérifier si l’isolant a pris l’eau et/ou si les ossatures métalliques sont restées saines : si l’isolant est touché et que les ossatures sont rouillées, il n’y a pas d’autre choix que le remplacement total de l’ouvrage. Voici, pour chaque ouvrage, des conseils adaptés pour contrer l’humidité :

  • Pour un doublage collé

Si le dégât des eaux est limité et de faible durée, il est possible de conserver les parties non endommagées du doublage collé. Pour cela, découpez et retirez les parties humides. Après avoir laissé sécher complètement le reste de l’ouvrage, découpez et collez un tronçon de doublage collé à l’aide d’un mortier adhésif type Map® Formule Plus. Pour assurer l’étanchéité de l’ouvrage, il faudra terminer par la pose d’un joint horizontal (bande + enduit).
 

  • Pour une cloison, un plafond ou un doublage sur ossature avec de la laine minérale

En cas d’absorption d’eau par l’isolant, le remplacement total des plaques de plâtre et de l’isolant est inévitable afin d’éviter le développement ultérieur de moisissures ainsi que la dégradation des finitions et de l’ isolation thermique de l’ouvrage. Seule l’ossature peut être conservée, à condition que celle-ci ne présente pas de taches de rouille qui endommageraient l’ouvrage.Après séchage complet du support, il convient d’appliquer une nouvelle laine minérale et de remplacer les anciennes plaques de plâtre par des plaques hydrofugées, présentant une meilleure résistance à l’humidité.

  • Pour une cloison alvéolaire

La structure alvéolaire en carton présente une grande sensibilité à l’humidité. Si celle-ci est atteinte, seule une réfection totale permet de garantir dans le temps ses performances.
 

  • Pour un enduit plâtre

Si votre mur en brique recouvert de plâtre a subi un dégât des eaux, il est recommandé de laisser sécher les enduits plâtre jusqu’à atteindre un taux d’humidité inférieur à 5%. Il est également conseillé de piocher pour ôter les zones trop humides, puis de laisser sécher la brique avant de restaurer les enduits.

 

Aide au choix
des produits Placo®
Toutes nos solutions produits sur placo.fr

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×