> > > > > Fixation sur ouvrage Placo® : mode d’emploi
Retour Fixation et accrochage

Fixation sur ouvrage Placo® : mode d’emploi

Pour s’assurer de choisir une fixation adaptée à la charge que vous souhaitez accrocher ainsi qu’à l’ouvrage Placo® visé, quelques critères sont à connaître. Suivez ces conseils pour fixer et accrocher vos objets en toute sérénité.

Etape 1 : identifier le type de mur

 

Le choix de la fixation dépend directement de la résistance du mur ou de la cloison. Avant de percer, il est donc indispensable d’identifier le type de mur selon qu’il soit :

  • porteur, c'est-à-dire un mur plein destiné à porter une charge telle que la charpente ou encore le plancher. Celui-ci assure la stabilité de la structure globale du bâtiment et ne peut donc être supprimé.
  • non porteur, soit une cloison simple, n’ayant pas de fonction indispensable pour la structure générale du bâti. Pour savoir de quoi ce type de mur est conçu, il suffit de le percer légèrement : par exemple, si une poussière blanche puis rouge apparaît, il s’agit alors d’un mur en brique creuse revêtue de plâtre. En revanche, si le perçage est facile et qu’une poussière blanche apparaît, c’est sans aucun doute une cloison ou un doublage en plaque de plâtre.

Etape 2 : évaluer la solidité de la cloison

Matériau à la fois mince et solide, la plaque de plâtre peut résister à tout type de charge. Mais attention, sa résistance à l’arrachement va surtout dépendre de l’utilisation de fixations adaptées et du respect des consignes de mise en œuvre.

Toutefois, pour une plus grande résistance à la charge des cloisons destinées à recevoir de lourdes charges (ex : home cinéma ou meuble de rangement), vous pouvez opter pour un matériau spécifique, doté d’une résistance mécanique accrue. Dans cette optique, la plaque de plâtre Placo Impact Activ'Air® BA 13 est renforcée en fibres de bois pour offrir une résistance mécanique quatre fois plus élevées qu’une plaque standard et plus résistante qu’un système réalisé à partir de briques creuses ou de parpaings creux enduits.

Attention : si vous choisissez cette solution particulièrement résistante, ne négligez pas pour autant le choix et les étapes de la fixation !

Etape 3 : choisir la bonne fixation

Poids et dimensions de l’élément à accrocher vont tous deux déterminer le choix de la fixation qui permettra de garantir la résistance de la cloison :

  • sur plaque de plâtre, le choix s’effectuera selon le poids de la charge. Jusqu’à 30 kg, des chevilles métalliques ou plastiques MZK peuvent suffire. Au-delà de cette charge, on optera plus volontiers pour des solutions plus résistantes, à savoir des renforts bois ou métalliques ou encore des chevilles NP selon l’ouvrage de fixation.
  • sur carreaux de plâtre, la charge pourra être ponctuelle, c'est-à-dire de taille mineure à moyenne nécessitant peu de points de fixation, ou filante, de moyennes à grandes dimensions, sollicitant plusieurs points de fixation.
  • sur plafond, c’est également la charge de l’élément à accrocher qui définit le type de fixation à prévoir.

Jusqu’à 3 kg, les segments à ressort sont recommandés. Ils comportent une partie mobile se refermant au cours de l’introduction dans le trou : après avoir traversé le plafond, cet élément s’ouvre et prend appui de part et d’autre du trou.

Jusqu’à 15kg, les chevilles métalliques à expansion sont recommandées : pour la fixation, il vous faudra percer le plafond, enfoncer la cheville dans le trou, insérer la vis puis expanser la cheville à l’aide d’une pince. On retirera ensuite la vis avant de placer l’objet à fixer et de le revisser.

Pour une charge supérieure à 15 kg, le vissage de l’objet devra s’effectuer directement dans le gros-œuvre.

Etape 4 : fixer l’objet sur l’ouvrage

Fixation d’objet inférieur à 5kg

Pour accrocher des objets légers, type cadre ou tableau, utilisez des crochets à tableaux ou une cheville comme une cheville à clouer, facile à poser avec un marteau.

Fixation d’objet inférieur à 30kg

Pour une charge moyenne, inférieure à 30 kg, telle qu’une étagère ou un écran TV, les chevilles métalliques offrent une résistance adaptée sous réserve d’un espacement minimum de 60 cm pour des plaques de plâtre standard. Dans le cas de plaque de plâtre dotée d’une résistance mécanique supérieure, type Placo Impact Activ’air® BA13, les charges peuvent aller jusqu’à 40 kg.

Fixation d’objet supérieur à 30kg

Pour la fixation des charges lourdes comme un lavabo, un sanitaire ou un meuble suspendu, une chaudière à gaz ou encore un ballon d’eau chaude, il est conseillé, dans la mesure du possible, de prévoir leur emplacement avant la pose de la cloison ou du doublage. On pourra ainsi, lors du montage, incorporer les renforts nécessaires.

  • Fixation d’objets lourds sur cloison ou doublage sur ossature Placostil®
doublage_placostil

Pour une cloison ou un doublage type Placostil®, il est d’usage de fixer les renforts bois nécessaires dans les ossatures avant le vissage des plaques. Dans le cas d’une cloison ou d’un doublage Placostil® déjà monté, découpez la plaque de plâtre et fixez des renforts bois ou métalliques par vissage ou emboîtement dans l’ossature. Refermez en vissant une plaque de même épaisseur et aux dimensions de l’ouverture sur l’ossature et les renforts, tous les 20 centimètres.


 

  • Fixation d’objets lourds sur doublage collé

Dans le cas d’un doublage collé, vissez directement une cheville de longueur adaptée dans la maçonnerie à travers le doublage.

doublage_colle

 

  • Fixation d’objets lourds sur cloison alvéolaire
cloisons_alveolaire

Si vous montez une cloison alvéolaire de type Placopan®, il convient d’introduire des renforts bois dans l’épaisseur de la cloison, avant la mise en place du panneau. Dans le cas où les renforts n’ont pas été prévus lors du montage, découpez une ouverture sur une face de la cloison, scellez une pièce en bois lardée de clous dans le panneau à l’aide d’un mortier adhésif type MAP® Formule Plus.


 

 

Construire avec Placo® Aménager & rénover avec Placo®

LE SAVIEZ-VOUS ?

 

Pour réparer un mur fissuré, il existe des solutions simples et efficaces !

Si les plaques de plâtre offrent une solidité optimale, des mouvements du sol ou une fixation mal choisie peuvent provoquer des fissures. Il faudra alors procéder à une opération de rebouchage.

Toutes nos solutions produits sur placo.fr

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×